Étape décisive pour le SNLE Le Téméraire qui a quitté son bassin à Brest pour la base opérationnelle de l'île-Longue

Publié le 20 Juillet 2018 à 19:16

© Marine nationale

Le vendredi 20 juillet 2018, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Téméraire, est sorti du bassin 8 de la base navale de Brest après 19 mois d’indisponibilité pour entretien et réparations (IPER) et adaptation au missile M51. Cela représente 4 millions d’heures de travail, 1100 personnes mobilisées et 45 sociétés sollicitées. Ce chantier s’est déroulé sous la maîtrise d’ouvrage conjointe de la DGA (Direction générale de l’Armement) et du SSF (Service de Soutien de la Flotte). La maîtrise d’œuvre, avec la conduite des travaux, est assurée par Naval Group.

Le Téméraire est le dernier des SNLE à être adapté au missile M51. L’opération de maintenance approfondie qui se termine va lui redonner un potentiel de disponibilité opérationnelle pour une dizaine d’années. Elle a également permis de rénover les systèmes de combat et de navigation. Cette modernisation régulière, incrémentale, des SNLE et de leurs missiles est l’un des marquants visibles de la crédibilité de la composante océanique de la dissuasion.

Le Téméraire a traversé la rade vers la base opérationnelle de l’Ile Longue pour la dernière étape de son IPER Adaptation : le rechargement de son cœur nucléaire, puis ses essais à la mer et enfin l’embarquement de son armement stratégique avant son retour dans le cycle opérationnel.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (4 votes)
Envoyer