Baptême et remise de casques au BMPM

Publié le 29 Mai 2018 à 18:32

© Marine nationale - Baptême et remise de casques au BMPM

Le 25 mai 2018 a eu lieu une cérémonie militaire de remise de casques aux élèves de l’École des marins-pompiers de la Marine (EMPM) et le baptême du nouveau bateau-pompe du bataillon de marin-pompiers de Marseille (BMPM), le Capitaine de corvette Paul Brutus, en présence de Monsieur Jean Claude Gaudin, maire de Marseille, sur le quai de la Fraternité.

 

Cette cérémonie clôture 16 semaines de formation dont 11 passées à l’EMPM durant lesquelles les 47 quartiers-maîtres de la flotte (QMF) ont été formés au métier de pompier. Avant d’être affectés dans l’une des 21 casernes de l’unité, le vice-amiral Charles-Henri Garié, commandant le Bataillon de marins-pompiers de Marseille leur a rappelé les principes qui les guideront durant leur carrière : Honneur, Patrie, Valeur et Discipline. Un hommage a été rendu aux 35 marins-pompiers victimes du devoir.
A l’issue de la remise de casque a eu lieu le baptême du bateau-pompe Capitaine de corvette Paul Brutus en présence de Mme Jacqueline Brutus, veuve de l’officier mort au feu, ayant donné son nom au navire.

Le bateau pompe capitaine de corvette Paul Brutus

L’arrivée à Marseille du bateau Pompe (BP) constitue un événement maritime majeur pour la ville, le département et la région, compte tenu de l’impact économique des secteurs d’activité du Grand port maritime de Marseille, 1er port économique de France et 2e de la Méditerranée.

Le BP CC Paul Brutus a pour missions principales de lutter contre les feux de navires en rade et à quai et d’alimenter des engins urbains situés sur un quai ou près du rivage. Il permet également de lutter contre des feux de nappes d’hydrocarbures, des feux d’infrastructures dans l’enceinte portuaire ou encore des feux de forêts côtiers. Il permet de porter assistance, d’évacuer et rechercher des personnes et d’assurer des missions de dépollution et de reconnaissance.

D’une longueur hors tout de 24,90 mètres et d’un déplacement de 128 tonnes, le CC Paul Brutus peut embarquer 16 marins-pompiers. Il est équipé de trois canons mixtes eau et mousse. Il peut accueillir une équipe médicale de 3 personnes et est prêt à appareiller en 5 minutes maximum pour une vitesse de 12 nœuds. La couverture opérationnelle sera prochainement étendue grâce à l’arrivée d’un deuxième bateau-pompe.


En donnant le nom de capitaine de corvette Paul Brutus à ce nouveau moyen d’intervention, le Bataillon de marins-pompiers de Marseille a décidé de rendre hommage à l’un des siens, mort au feu le 14 février 1989. Ce jour-là, le BMPM était venu en renfort, à la demande du Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône, pour lutter contre un incendie dans le vallon du Jas-de-Rhodes. Malgré son expérience, il se fait surprendre par cet ennemi implacable qu’est le feu quand il est attisé par un fort vent. Le CC Paul Brutus commandait la caserne portuaire de la Bigue, centre de secours d’affectation du BP.

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer