Fin de l’exercice franco-indien « Varuna »

Publié le 18 Avril 2018 à 12:13

© Marine nationale

Le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude et la frégate (type La Fayette)  Surcouf  ont pris le relais du sous-marin nucléaire d’attaque Perle et de la frégate anti-sous-marine Jean de Vienne en océan Indien en participant à la seconde phase de l’exercice « Varuna » 2018, qui s’est tenue les 7 et 8 avril.

Après plus d’un mois de mission « Jeanne d’Arc », le BPC Dixmude et la frégate Surcouf  sont arrivés à Chennai (Inde) pour une relâche opérationnelle de quatre jours. Cette escale leur a permis de préparer leur participation à l’exercice « Varuna 2018 », en collaboration avec les équipages des bâtiments indiens Rana et Kirsch.

Une fois en mer, différents exercices ont été réalisés : lutte anti-aérienne, tirs, manœuvre et navigation. Dans ce contexte de partage de connaissances, des transferts croisés de personnel ont pu avoir lieu entre les différents bâtiments afin de faciliter le déroulement de cet entraînement conjoint.

Cet exercice a également permis de mener une démonstration amphibie au profit d’observateurs indiens, avec des séances de porte-à-porte entre le BPC Dixmude et ses chalands de transport de matériels et son engin de débarquement amphibie rapide.

Deux jours d’entraînement commun auront permis de poursuivre la coopération franco-indienne et de confirmer l’interopérabilité des marines des deux pays par un partage de connaissances et d’expériences opérationnelles.

Le Groupe « Jeanne d’Arc » 2018 poursuit son déploiement vers l’Asie du Sud-Est, où il devrait prendre part à d’autres exercices de coopération majeurs.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer