Une nouvelle unité au sein des forces de surface en Atlantique

Publié le 13 Avril 2018 à 09:38

© Marine nationale

Le 6 avril 2018, le Bâtiment de Soutien et d’Assistance Hauturier (BSAH), Rhône, a accosté pour la première fois à son port-base de Brest. Il est le 2e d’une série de 4 - le premier, la Loire ayant été livré à la Marine le 23 mars dernier à Toulon.
Pour l’occasion, le contre-amiral Catard, commandant la Force d’action navale à Brest, ainsi qu’une délégation représentant les forces de surface dans la région se sont réunis sur le quai pour saluer l’arrivée de cette nouvelle unité, renouvelant la flotte en Atlantique.
C’est escorté du Tenace, dernier Remorqueur de Haute Mer (RHM), que le Rhône a franchi pour la première fois les passes du port de Brest.
Son arrivée marque le début d’un calendrier chargé : il devra suivre de nombreux essais avant d’être officiellement reçu par la Marine nationale (via la DGa), qui l’enverra alors en Déploiement Longue Durée (DLD) afin de tester ses capacités opérationnelles. Ce n’est qu’après avoir validé cette étape cruciale que le Rhône pourra être admis au service actif et mener ses première missions opérationnelles sur la façade atlantique.
Les BSAH sont appelés à remplir de multiples missions : soutien des forces (accompagnement et prestations au profit d’un sous-marin, remorquage des unités majeures de la marine…), sauvegarde des personnes et des biens (sauvetage de vies humaines, protection de l’environnement…), et soutien de région (travaux d’ancrage et d’entretien des coffres, relevage de coffres ou épaves…). Pour ce faire, le Rhône est armé par un double-équipage de 17 marins, assurant à ce bâtiment un fort taux de disponibilité.

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (4 votes)
Envoyer