Le Prairial en mission de police des pêches aux Marquises

Publié le 22 Mars 2018 à 12:01

© Marine nationale

Le 12 mars 2018, la frégate de surveillance Prairial a appareillé pour une mission de police des pêches de deux semaines dans la zone de haute mer à l’est des îles Marquises. Cette mission a permis au Prairial de participer activement à la surveillance de la plus vaste zone économique exclusive (ZEE) française.

 

Située dans la « tuna belt » du Pacifique Sud, la ZEE entourant les îles Marquises, au nord de la Polynésie française, est très prisée par les flottilles de pêche asiatiques. Pour préserver les ressources halieutiques du territoire d’outre-mer, la pêche est réglementée et la Marine y déploie régulièrement des bâtiments et des aéronefs pour effectuer des contrôles sur zone.

Le Prairial a ainsi déployé une équipe spécialisée pour mener les visites nécessaires sur des groupes de navires chinois et coréens pêchant à la frontière de la ZEE française. Effectuées directement à bord des navires étrangers, ces visites complètent les interrogations radio effectuées en amont depuis la passerelle. L’embarquement d’un traducteur franco-mandarin issu du Régiment d’infanterie de marine du Pacifique a facilité la conduite des opérations.

Le Prairial a ensuite effectué une courte relâche au mouillage dans l’île d’Hiva Oa où il a pu faire valoir la présence et l’action de la Marine dans ce territoire excentré. Les marins ont eu de nombreux échanges avec les habitants, et les vols de reconnaissance effectués par l’Alouette III ont permis d’accroître la connaissance de certaines îles inhabitées du groupe Sud des Marquises.


La patrouille retour a été l’occasion de poursuivre le cycle d’entraînements individuels du bâtiment et de son équipage. Un exercice de maîtrise des capacités opérationnelles a permis de tester la combativité des marins, luttant simultanément contre des sinistres à bord et contre un adversaire fictif à proximité. Exercices incendie, tirs au canon de 100 mm, évacuation d’urgence et navigation aux étoiles ont ponctué le rythme journalier.

 

En savoir plus sur les missions de souveraineté

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (3 votes)
Envoyer