8 mars : Des femmes à l'honneur

Publié le 8 Mars 2018 à 18:52

© Marine nationale

La Marine nationale est féminisée à hauteur de 14 % et les femmes représentent 9 % des effectifs embarqués. La féminisation dans la Marine est croissante. Aujourd’hui, 5400 femmes œuvrent au même titre que les hommes au sein des nombreuses spécialités proposées par la Marine. Cette journée est l’occasion de rappeler que les femmes contribuent comme les hommes aux missions de la Marine.

 

Quelques chiffres…

La Marine compte 4 officiers généraux féminins en 2e section. Depuis 2006, 36 femmes ont commandé à la mer ou en flottille. Aujourd’hui, la Marine compte dans ses rangs 126 officiers supérieurs féminins dans la Marine (4 capitaines de vaisseau, 31 capitainees de frégate, 91 capitaines de corvette). Actuellement, 5 femmes commandent à la mer.

 

Nous vous invitons à découvrir, sous forme de vidéos et d’interviews le parcours de quelques-unes d’entre elles.

 

SM Audrey, technicien aéronautique sur Caïman Marine, détachement 33F/Maupertus

 « Je suis entrée dans la Marine par l’École de maistrance. J’ai choisi la spécialité de technicien d’aéronautique car cela me permet d’allier ma passion pour l’aéronautique à la technique. Ce métier est exigeant et nécessite une réelle disponibilité. J’effectue un métier passionnant au quotidien ! »

 

 

 

 

SM Camille, chef de quart au Centre Régional Opérationnel de Sauvetage et de Surveillance (CROSS) Jobourg

« Je me suis engagée comme guetteur de la flotte à l’École de maistrance. Après deux postes en sémaphore, j’ai été affectée au CROSS Jobourg comme adjoint opérations et navigation. C’est un poste polyvalent dans lequel j’assure la veille et la surveillance maritime. Je fais aussi du quart pour les opérations de sauvetage. Pour moi, il n’y a pas de différence homme-femme. Quand je suis au travail je suis un marin avant tout. Pour les jeunes femmes qui veulent s’engager, je voudrais leur dire que les femmes sont les bienvenues et qu’elles peuvent y trouver leur place facilement. »

 

 

PM Delphine, future chef de poste du sémaphore de Barfleur

« Le 17 avril, j’aurai l’honneur de devenir la 1ère femme chef de poste d’un sémaphore en France. J’espère ouvrir la voie à d’autres jeunes femmes et leur montrer qu’en travaillant on peut arriver à des postes à responsabilités. Je suis entrée dans la Marine en 1998 par l’École de maistrance. Ma 1ère spécialité était timonier. A ma sortie de cours j’ai été affectée au sémaphore de Saint-Quay-Portrieux. J’y ai rencontré des marins formidables qui m’ont fait découvrir le métier de guetteur sémaphorique et j’ai changé de spécialité. Lors de ma première affectation, j’étais la 1ère femme en poste dans un sémaphore et tout s’est fait naturellement. J’ai eu une carrière comme les autres et j’espère que cela va continuer encore longtemps ! »

 

En vidéo les portraits

 

Du capitaine de corvette Marie Martineau, commandant du PHM EV Jacoubet

 

Du second maître Anne-Sophie, chef de quart PC Télec

 

Vos réactions: 
Moyenne: 4.5 (2 votes)
Envoyer