Le patrouilleur Le Malin intercepte un navire de pêche malgache

Publié le 8 Mars 2018 à 17:14

©EMA

Le 27 février 2018, tard dans la nuit,  le patrouilleur « Le Malin » a détecté et intercepté le voilier malgache « Reef doctor » au mouillage sur le récif du Geyser, dans la zone économique exclusive (ZEE) de l’archipel des Glorieuses. L’investigation a révélé la présence de 200kg d’holothuries et de 150kg de sel, qui ont été rejetés à la mer.

Situé en limite de la ZEE des Glorieuses, à 125 nautiques au Nord-Est de Mayotte dans le canal du Mozambique, le récif du Geyser est une remontée de fonds poissonneuse, dont la faune est protégée par la réglementation des Terre Australes et Antarctiques Françaises. L’écho radar d’un bâtiment au mouillage sur le récif a alerté l’équipage du « Malin ». Le patrouilleur ne pouvant s’approcher lui-même des hauts fonds, l’équipe de visite a été envoyée pour reconnaître le bâtiment suspect.

Après un raid de plusieurs nautiques et guidée par le Malin, l’équipe de visite a identifié un voilier de plaisance au mouillage. De nombreux poissons et du matériel de pêche visibles sur les extérieurs ont indiqué une probable action de pêche illicite. Interrogé par radio sur le canal 16, le capitaine du « Reef Doctor » a reconnu pêcher dans la ZEE des Glorieuses.

Ces éléments ont rapporté à l’état-major des FAZSOI, qui a autorisé la montée à bord et la conduite d’une enquête. Un fût de plus de 200kg d’holothuries - espèce protégée et interdite de pêche - a rapidement été découvert. Se trouvaient également à bord des poissons, des lignes de pêches, des fusils à harpons et 150kg de sel servant à conserver les holothuries.

Un procès-verbal de constatation des infractions a été établi ; la direction de la mer sud océan indien (DMSOI), en relation avec le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de la Réunion, a décidé le rejet à la mer du produit de la pêche et du sel, ainsi que l’appréhension du matériel de pêche. Une fois ces mesures appliquées,  il a été ordonné au capitaine du « Reef Doctor » d’appareiller et de quitter la ZEE française.  

Déployé pour une mission opérationnelle de surveillance maritime de plusieurs semaines en zone de responsabilité permanente des FAZSOI, le patrouilleur « Le Malin » assure par sa présence et sa capacité d’intervention le respect des espaces maritimes français et s’inscrit dans la lutte contre les activités et trafics illicites de la région.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (1 vote)
Envoyer