Bois Belleau : le BPC Tonnerre en exercice avec la Marine égyptienne

Publié le 1 Décembre 2017 à 21:43

© EMA

Le 26 novembre 2017, en patrouille vers les côtes égyptiennes, le Task Group 473.1, composé du bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre et de la frégate de défense aérienne Chevalier Paul, a effectué un entraînement conjoint avec un Task Group égyptien constitué du BPC Andwar El Sadat, de la corvette lance-missiles El Fatem et du patrouilleur lance-missiles Mahmoud Fahny.

L’hélicoptère Panther de la flottille 35F ainsi que le Caïman et la Gazelle du 1er régiment d’hélicoptère de combat (1er RHC) embarqués à bord du BPC Tonnerre, ont ainsi effectué plusieurs séries de « Touch and Go » sur la plateforme du BPC Andwar El Sadat. Ces manœuvres se sont poursuivies par des évolutions tactiques, avant de s’achever par l’exécution d’un exercice de lutte anti-sous-marine contre un sous-marin U209 égyptien, récemment admis au service actif.

Ces manœuvres visaient à renforcer encore davantage l’interopérabilité entre nos deux marines, déjà développée au travers de nombreux entraînements bilatéraux. Elles s’inscrivent également dans le cadre de la coopération militaire entre la France et l’Égypte, qui compte parmi nos principaux partenaires dans la région.

Depuis plusieurs années, les marines française et égyptienne conduisent avec succès de nombreuses actions de coopération navale : exercices communs en Méditerranée et en mer Rouge embarquements et formations sur BPC et frégate multi-missions.

Un groupe amphibie articulé autour du BPC Tonnerre effectue un déploiement opérationnel en mer Méditerranée et en océan Indien. Baptisé « Bois Belleau 100 » en référence au centenaire de cette bataille de la première guerre mondiale, qui fut le premier engagement des troupes américaines sur le territoire français, ce déploiement a pour objectif d'entretenir un haut niveau d’interopérabilité avec la marine américaine dans le domaine amphibie, et d’assurer la défense des intérêts français dans une région stratégique allant de la Méditerranée orientale au golfe arabo-persique en passant par l’océan Indien.

Vos réactions: 
Moyenne: 3.4 (5 votes)
Envoyer