Un nouveau simulateur pour la force d’action navale à Brest

Publié le 23 Novembre 2017 à 17:29

© Marine nationale

Mardi 21 novembre, le contre-amiral Thierry Catard, adjoint à Brest de l’amiral commandant la force d’action navale, a inauguré le nouveau simulateur de défense à vue livré par Naval Group aux marins de la base navale de Brest.

Outil technologique majeur pour l’entraînement de tir à la mer, le simulateur de défense à vue immerge les marins dans différents exercices reproduisant de manière ultra-réaliste de nombreuses situations de combat en mer. Sur l’écran géant défilent les côtes de Brest, Toulon ou encore Abu Dhabi, où sont recréées des menaces de tous types (lutte asymétrique, lutte anti-surface, lutte anti-aérienne à vue). Jusqu’à 14 marins peuvent ainsi être entraînés à la manipulation de six postes d’armes (fusils d’assaut, canons de 12,7 et 20 mm…) dans des situations de combat.

Complémentaire de l’entraînement à la mer, le simulateur est une nécessité pour la conduite de l’entraînement des équipages des bâtiments de surface. Il optimise le temps à quai des équipages, très sollicités par la vie en mer (en moyenne 138 jours de mer par an).

Pouvant accueillir jusqu’à 2 000 marins par an, le simulateur de défense à vue est un outil d’excellence dans la préparation opérationnelle des forces de surface, permettant l’entraînement à l’auto-défense face à tous types de menaces.

A lire aussi >> Entraînement et aguerrissement pour les marins du Dixmude

Il s’inscrit dans un programme de renouvellement des équipements d’entraînement, à l’image du simulateur de même type inauguré en 2016 à Toulon sur lequel s’entraîne notamment l’équipage du porte-avions Charles de Gaulle pendant la période d’arrêt technique du bâtiment.

D’un diamètre de près de 16 mètres, ces deux simulateurs abritent une plateforme mobile simulant les mouvements du bâtiment à la mer. L’environnement maritime est projeté sur 270°, sur 7 mètres de hauteur.

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer