Grande Guerre - Quand on n'a fait que son devoir

Publié le 19 Octobre 2017 à 16:44

© Marine nationale

Les exploits discrets, mais néanmoins cruciaux pour la conduite de la guerre, et le dévouement des marins français pendant la Grande Guerre sont au centre de cet ouvrage qui veut redonner toute sa place à la Marine. Dans son analyse, l’auteur étudie sans complaisances les choix des décideurs face aux nouveaux défis stratégiques et organisationnels. La Marine a fait son devoir alors qu’elle n’était pas prête. En effet, des choix discutables faits avant la guerre et une mauvaise analyse des missions qui devaient être dévolues à la Marine en cas de conflit ont couté chers. En atteste de nouvelles formes de combat, comme la lutte anti-sous-marine, qui ont bousculé les certitudes tactiques. A la lumière de cette étude, la signature actuelle de la Marine apparait pertinente et transposable au contexte de l’époque : « votre défense commence au large ».

La Marine française pendant la guerre 14/18, Francois Schwerer, Temporis éditions, 2017, 331 pages, 21,50€

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer