Opération de police des pêches du patrouilleur Le Malin

Publié le 18 Octobre 2017 à 15:07

©EMA

Mardi 10 octobre, le patrouilleur Le Malin a mené une opération de police des pêches près de Juan de Nova, permettant l’interception de trois bateaux mères et d’une vingtaine de pirogues en action de pêche illicite.

Quelques jours auparavant, le détachement du 2e régiment parachutiste infanterie de marine, qui maintient en permanence une présence sur l’île Juan de Nova, a repéré des pêcheurs en action de pêche illicite. Le Falcon 50 de la Marine nationale, en renfort dans le sud de l’océan Indien, a également apporté son concours lors de vols de surveillance maritime par l’observation de l’arrivée de pêcheurs supplémentaires.

En mission de surveillance maritime dans la zone économique exclusive de Juan de Nova ces dernières semaines, Le Malin a ensuite fait intervenir son équipe de visite afin d’intercepter les pêcheurs et de constater les infractions. L’appui de la Gendarmerie nationale a permis l’audition des pêcheurs et la rédaction les procès-verbaux d’infraction.

La coordination d’ensemble de l’opération a été assurée conjointement par l’état-major interarmées des Forces armées dans la zone sud de l’océan indien, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de La Réunion et la direction de la mer « sud océan Indien ». Cette opération témoigne à nouveau de l’excellente coopération interministérielle mise en œuvre dans la région pour lutter contre la pêche illégale.

Les FAZSOI garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis La Réunion et Mayotte. Elles constituent le point d’appui principal du théâtre « océan Indien » pour lutter contre des menaces régionales, telle que la piraterie ou l’immigration illégale, assurer la surveillance des zones économiques exclusives associées à l’ensemble des îles de la zone de responsabilité et conserver une capacité régionale d’intervention rapide.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 2 (1 vote)
Envoyer