La coopération franco-émirienne à l’honneur avec la frégate Jean Bart

Publié le 16 Octobre 2017 à 10:17

© EMA

Le dimanche 1er octobre 2017, la frégate anti-aérienne Jean Bart a effectué une série d’exercices conjoints avec les forces émiriennes. Cet entraînement mutuel s’inscrivait dans le cadre de la coopération et de l’amitié franco-émirienne.

Dès l’appareillage du Jean Bart de la base navale française, les marines française et émirienne ont conduit un exercice de visite. L’équipe de visite du Jean Bart s’est rendue à bord de la corvette émirienne Baynunah qui jouait le rôle du « client », un navire de commerce suspecté de trafic de stupéfiants. Après deux heures et demie d’interrogation, de fouille du bâtiment et de vérification des documents de bord, les deux équipages ont suspendu l’exercice le temps d’un premier débriefing à chaud, avant de simuler un repli d’urgence.

Le Jean Bart a ensuite accueilli une manœuvre de vertical replenishment, un exercice de transport de charge lourde réalisé par un hélicoptère Panther émirien. Durant quarante-cinq minutes, l’hélicoptère s’est posé à bord pour effectuer prise et dépose de la charge avec les équipes françaises.

Un exercice de défense antiaérienne a couronné cette coopération interarmées. Deux Mirage 2000-9 de l’armée de l’air émirienne ont simulé la défense puis l’attaque du Jean Bart, alors en transit.
Ces différentes interactions, exécutées avec succès, témoignent du niveau de coopération et d’interopérabilité atteint entre la France et les Emirats Arabes Unis.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 3 (2 votes)
Envoyer