Alindien : Nouvelle édition de la « Commander’s conference »

Publié le 12 Octobre 2017 à 16:14

© Marine nationale

Le 19 septembre 2017, le contre-amiral Didier Piaton, commandant la zone maritime de l’océan Indien (Alindien) s’est rendu à Bahreïn pour participer à la commander’s conference.

 

Cette conférence, organisée par le vice-amiral Kevin Donegan, commandant les combined maritime forces (CCMF), a lieu deux fois par an. Elle regroupe les hauts représentants des 32 nations composant la CMF, ainsi que les 3 Task Forces (CTF 150 - lutte contre le terrorisme maritime, CTF 151 - lutte contre la piraterie et CTF 152 – opération de sécurité maritime dans le golfe). Des représentants de pays se déployant de façon indépendante (Inde…) étaient également présents.

 

L’objectif de cette conférence est de présenter le bilan de l’action des 3 Task Force et d’échanger sur la stratégie de la coalition. Les discussions se sont portées sur les menaces à la sécurité maritime dans le sud de la mer Rouge et dans le golfe d’Aden. A cette occasion, le couloir de transit maritime recommandé (maritime security transit corridor –MSTC) a été présenté. Il s’agit d’un couloir dans lequel les CMF cherchent à assurer une présence militaire permanente pour garantir le flux de navigation commerciale dans une zone stratégique

 

Le contre-amiral Didier Piaton a remis l’insigne de chevalier de la légion d’honneur au lieutenant-colonel Eric Baldecchi, attaché de défense non résident à Bahreïn, lors d’une cérémonie organisée à l’Ambassade de France. Cette cérémonie était la dernière en présence de son excellence monsieur Renauld Fabre, Ambassadeur de France à Bahreïn, qui a été remplacé le 12 septembre par son excellence madame Cécile Longé.

A propos de

Alindien contribue à la stabilisation et à l’amélioration de la sécurité dans les pays de sa zone de responsabilité permanente qui s’étend de la Jordanie au Bangladesh et à la sécurisation des espaces maritimes s’étendant du Sud du canal de Suez, à l’Ouest, et à l’Est jusqu’aux limites occidentales des eaux du Myanmar, de l’Indonésie et de l’Australie. Il conduit des opérations militaires et participe à la protection des ressortissants français. Alindien promeut également la politique de défense de la France et contribue à l’animation des relations militaires bilatérales avec les différents pays de sa zone.

 

Océan Indien, une présence française en zone de crise

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer