Importante saisie de cocaïne aux Marquises : contribution des forces armées dont la Marine.

Publié le 12 Octobre 2017 à 10:58

©EMA

Les Forces armées en Polynésie française (FAPF) sont intervenues les samedi 7 et dimanche 8 octobre 2017 dans le cadre d’une opération ayant permis la saisie de plusieurs centaines de kilos de cocaïne aux îles Marquises.

C’est sur la base d’une information de la gendarmerie nationale que les marins du Centre de fusion de l’information maritime (CFIM) du centre maritime commun de Polynésie française (CMC-PF), ont mis en lumière le caractère suspect d’un voilier au mouillage dans l’île de Nuku Hiva. Après approfondissement dans le cadre d’une coopération interservices internationale et échanges entre administrations, une opération impliquant chacune d’entre elles a eu lieu sur ce voilier le samedi 7 octobre 2017. L’opération, qui s’est déroulée à environ 2000 kilomètres de Tahiti, a pu être menée avec succès grâce aux capacités de projection des FAPF (avion CASA de l’escadron de transport 00.082 « Maine »).
Conduite par les Douanes, sous la protection de la Gendarmerie nationale, avec l’expertise d’un gendarme maritime et le soutien des FAPF, l’opération a permis de saisir environ 500 kg de cocaïne et d’appréhender trois personnes. Ramenés à Tahiti en avion militaire, les produits stupéfiants et les individus ont ensuite été pris en charge par les services compétents, venus les accueillir à l’escale aérienne militaire du détachement air 190, situé au Groupement aéronautique militaire de Faa’a.
Cette saisie est une nouvelle illustration de l’implication des Forces armées, en étroite coopération avec les autres administrations (Gendarmerie, Douanes), dans les efforts menés par la France pour lutter contre le trafic international de produits stupéfiants.
La zone maritime Polynésie française, située sur une zone de transit entre l’Amérique du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, est ainsi particulièrement surveillée dans le cadre de la lutte contre le trafic de produits stupéfiants. En mer, celle-ci est conduite sous l’autorité du Haut-Commissaire de la République, délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer, qui coordonne l’action des administrations (Marine nationale, Gendarmerie nationale, Douanes) en lien étroit avec le Procureur de la République.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (1 vote)
Envoyer